• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Une femme à chérir

Une femme à chérir - Joan Stallings

Quand elle avait 5 ans, Sherry est déménagé avec sa famille à Montréal. Après avoir voyagé, vécu à l'étranger et passer un an dans l'armée, Sherry est devenue de plus en plus consciente de ce qu'elle voulait faire. Elle voulait travailler avec les jeunes en difficulté. Elle a étudié la psychologie et travaille maintenant pour un centre venant en aide aux adolescents en difficultés. C’est l’une de mes collègues. Au cours de ses études, elle a adopté une jeune fille de 10 ans. À cette époque, Sherry n’avait seulement que 27 ans.

Sherry a connu le système d'aide sociale, et les réalités d'enfants abandonnés dans ses nombreuses expériences. Toutes les deux habitons le même immeuble, et c’est encore Sherry qui m’a aidé à trouver mon appartement. C’est une femme en or ! Bien que l'État canadien mette beaucoup d'efforts et de ressources pour aider ces enfants, Sherry a estimé que beaucoup de choses ne fonctionnaient pas réellement et elle a voulu essayer quelque chose de différent.

Sherry et moi-même sommes dans une entreprise sociale qui met l'accent sur la durabilité au sein de l'innovation sociale. Plutôt que de s’asseoir dans un bureau à ne rien faire d'autre que de regarder de la publicité sur internet, de parler des problèmes, et à regarder que les choses immobiles. Sherry utilise la nourriture comme un outil pour atteindre les jeunes et faire une différence. Ils ont testé plusieurs façons différentes, y compris l'offre de service de restauration pour personnes âgées, créant ainsi un espace de rencontre entre les jeunes et les personnes âgées.

La chose magique de travailler avec de la nourriture, c’est que tout le monde a quelques connaissances de base sur la matière. Un de nos objectifs est d'augmenter la prise de conscience et le respect des jeunes pour la nourriture qu'ils mangent et les produits qu'ils utilisent. Ainsi, nous avons des projets qui mettent l'accent sur la plantation, comment travailler la terre, et les travaux d'entretien dans les jardins.

Dans le même temps, les jeunes obtiennent la responsabilité de quelque chose et ils peuvent voir les résultats de leurs actions lorsque les légumes poussent. Ce qui leur donne une connexion avec la terre et montre que leurs actions comptent, car sans eux la nourriture ne serait pas là. Nous nous sentons très privilégiés de pouvoir apprendre à connaître ces incroyables jeunes. La vision que je partage avec Sherry et tous mes collègues est de les amener à voir leur propre beauté. Nous leur donnons aussi un nouveau réseau quand ils rejoignent notre programme de jeunes. Ils ont besoin de se connecter avec des personnes différentes afin qu'ils puissent choisir eux-mêmes ce qu'ils veulent et ce qu'ils veulent être, quel que soit leur passé.

 

The author:

author

Bonjour, je me présente : je suis Joan, une jeune femme qui demeure à la maison avec ses (trois !) magnifiques bambins mais qui garde un extraordinaire contact avec le « monde extérieur » grâce à ma vie…de blogueuse. En effet, ma vie virtuelle débute le soir quand la marmaille est couchée. Je peux alors vous parler de tout et de rien, de ce qui me passionne et de ce qui (parfois !) me titille. Bienvenue chez moi, mon petit monde virtuel que je vous partage.