• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Un choix déchirant mais inévitable

Un choix déchirant mais inévitable - Joan Stallings

J’aimais beaucoup ma vieille voiture. Ma sœur l’avait prénommé Martha et c’est toujours resté. Elle m’a rendu d’immenses services et en retour je me suis toujours bien occupé d’elle et je l’ai très bien entretenue, bichonnée même. Mais là, j’ai dû me rendre à l’évidence, elle était fatiguée, épuisée, au bout du rouleau même ! C’est normal après 13 ans de loyaux services. Au début, ce n’était qu’un peu de rouilles ici et là que je faisais réparer pour que ça ne s’aggrave pas. Avec le temps, il y a eu évidemment l’usure normale des pièces, mais maintenant elle me coûte trop cher et je passe mon temps au garage. Le mécanicien et propriétaire est presqu’un ami maintenant et c’est lui qui m’a fait réaliser que je devrais songer à la changer. C’est tout à son honneur avec l’argent que je dépense chez lui, il aurait bien pu ne rien me dire. Mais maintenant, il craint pour ma transmission et ne croit pas que cela vaut la peine d’investir encore de l’argent en réparations d’envergure. C’est donc le cœur lourd que j’ai appelé mon planificateur financier pour évaluer avec lui ce que je peux investir dans une nouvelle voiture. Je ne suis pas décidé à envoyer encore ma voiture à la casse, mais j’ai commencé à magasiner pour une neuve. Malgré ma peine, c’est excitant de se promener de concessionnaire en concessionnaire, d’évaluer et d’essayer des autos flambant neuves. J’ai finalement fixé mon choix sur une petite sportive deux places. Adieu Martha, je ne t’oublierai jamais… Bienvenue à Josy ma nouvelle flamme !

 

The author:

author

Bonjour, je me présente : je suis Joan, une jeune femme qui demeure à la maison avec ses (trois !) magnifiques bambins mais qui garde un extraordinaire contact avec le « monde extérieur » grâce à ma vie…de blogueuse. En effet, ma vie virtuelle débute le soir quand la marmaille est couchée. Je peux alors vous parler de tout et de rien, de ce qui me passionne et de ce qui (parfois !) me titille. Bienvenue chez moi, mon petit monde virtuel que je vous partage.