• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Sortie en vélo

Sortie en vélo - Joan Stallings

« Les enfants sont éduqués par ce que l’adulte est, non par ses bavardages. » Ce sont les mots de Carl-Gustav Jung. Mais je suis absolument certain que tous les parents responsables se retrouvent dans cette réflexion. Une pensée qui nous ramène toujours à la famille. Mais dans l’esprit insouciant d’un enfant, la famille, ce sont les sorties de fin de semaine, ce sont les barbecues, ce sont aussi les parties de pêche, les randonnées, ou encore les promenades en vélo… Ce sont à mes yeux plus que de simples habitudes bourgeoises, mais des occasions pour souder les membres de la famille.

Tout tourne autour de la famille

Bien entendu, on n’a pas organisé récemment une balade à vélo pour enseigner de la philosophie morale aux enfants. L’idée est avant tout qu’ils comprennent par eux-mêmes l’importance de la famille, qu’on ne peut rien faire si on se détache du lot. En même temps, la fin de semaine est toujours un moment agréable pour se retrouver après une dure semaine de travail, que ce soit pour les adultes ou les enfants d’ailleurs. Certes, on aborde assez rarement les soucis et tracas en tout genre. Mais l’essentiel est qu’on sorte au grand air, qu’on parle de tout et de rien, qu’on se ressource au bord d’un lac ou dans les bois à la campagne. On profite aussi par moments de la piste cyclable juste à proximité du Canal Lachine. En fait, il n’y a pas vraiment de mots pour décrire rationnellement les émotions que ressentent adultes et enfants pendants ces sorties.

Apprendre aux jeunes à devenir plus autonomes

Il y a quand même un côté pragmatique lors des sorties de fin de semaine, notamment lors des balades à vélo dans les bois, ou au pied des chutes Montmorency. C’est toujours l’occasion pour les enfants d’apprendre petit à petit à se débrouiller tout seuls. Il faut qu’ils apprennent entre autres à se repérer, à s’entraider pour trouver les chemins les plus courts… La dernière fois qu’on a visité les chutes Montmorency, on leur a confié l’appareil photo et on leur a demandé de prendre plusieurs clichés panoramiques depuis l’escalier juste à côté des chutes. C’est mon frère, manoeuvre pour une entreprise de remplacement toiture bois-des-filion qui m’encourage le plus à imaginer des activités qui aideraient les enfants à devenir de plus en plus autonomes. Et je ne peux que lui donner raison. Franck Clark est manifestement aussi de cet avis : « Le plus important que les parents peuvent apprendre à leurs enfants, c’est comment se passer d’eux. »

 

The author:

author

Bonjour, je me présente : je suis Joan, une jeune femme qui demeure à la maison avec ses (trois !) magnifiques bambins mais qui garde un extraordinaire contact avec le « monde extérieur » grâce à ma vie…de blogueuse. En effet, ma vie virtuelle débute le soir quand la marmaille est couchée. Je peux alors vous parler de tout et de rien, de ce qui me passionne et de ce qui (parfois !) me titille. Bienvenue chez moi, mon petit monde virtuel que je vous partage.