• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Les précieux conseils d’un ami

Les précieux conseils d’un ami - Joan Stallings

Mon ami Xavier pourrait être conseiller financier. En tout cas, il connaît tous les trucs inimaginables pour économiser de l’argent. Et pourtant, ce n’est pas parce qu’il ne gagne pas un bon salaire. À chaque jour, il apporte son lunch au bureau, à la maison, il brasse sa propre bière, il va à la buanderie et n’a donc pas de laveuse-sécheuse, il n’a ni voiture, ni de cellulaire. Une amie lui coupe les cheveux en échange de d’autres services. C’est quand même quelqu’un de très sportif qui lit beaucoup (des livres empruntés à la bibliothèque évidemment) et qui assiste à un grand nombre de spectacles. Il connaît toujours d’ailleurs les meilleures activités gratuites à faire durant la semaine. Il devrait écrire une chronique sur le sujet. On s’en doute bien, il tient un budget à jour et chaque dépense est notée. J’ai moi aussi un budget hebdomadaire, mais je n’arriverais jamais à faire tout ce qu’il fait pour économiser. D’abord, je ne me passerais pas de mon auto, ni mon cellulaire, ni de laveuse-sécheuse. Par contre, il m’a donné certains trucs qui m’aident beaucoup. Par exemple, quand je veux faire un achat, je consulte les magasins pour les prix, et si je ne trouve pas de vente spectaculaire, j’attends deux semaines complètes avant de faire l’achat. Dans 75 % du temps, je ne l’achète pas car je me rends compte que je n’en ai pas vraiment besoin et que l’envie m’est passée. Juste ça me fait faire beaucoup d’économie, car le danger pour moi, c’était justement mes achats impulsifs. Mon prochain défi, qui me vient aussi de Xavier, est de planifier mes repas pour la semaine en consultant les spéciaux de la semaine. Je vous en redonne des nouvelles !

 

The author:

author

Bonjour, je me présente : je suis Joan, une jeune femme qui demeure à la maison avec ses (trois !) magnifiques bambins mais qui garde un extraordinaire contact avec le « monde extérieur » grâce à ma vie…de blogueuse. En effet, ma vie virtuelle débute le soir quand la marmaille est couchée. Je peux alors vous parler de tout et de rien, de ce qui me passionne et de ce qui (parfois !) me titille. Bienvenue chez moi, mon petit monde virtuel que je vous partage.