• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Les effets de l’alimentation sur notre santé

Les effets de l’alimentation sur notre santé - Joan Stallings

C’est évident, manger, c’est la vie. J’adore manger, et si on voulait me faire cruellement mal, on me couperait de ce plaisir pour ne me donner que des pilules, comme on le voit dans certaines productions de science-fiction. Je ne m’en suis jamais fait avec ce que je mangeais. Étant naturellement mince, je m’inquiétais peu de manger deux fois du McDo dans une même semaine, ou bien que de n’avoir que deux groupes alimentaires dans mon repas. Cependant, tout à changer quand je suis tombée enceinte, alors que la dure réalité m’a rattrapé. J’en parle comme si c’était épouvantable, mais en fait, je me sens beaucoup mieux depuis que je fais davantage attention à ce que j’avale.

Première chose que j’apprends en allant à mon suivi de grossesse : je fais de l’anémie.  Je n’aime pas la viande rouge… Que voulez-vous que je vous dise… C’est comme ça. Mais l’anémie est dangereuse pour la femme enceinte, et c’est également ce qui expliquerait pourquoi j’étais si souvent fatiguée. J’ai donc commencé à surveillé mes assiettes et à manger plus de fer. Effectivement, ça fonctionnait, j’avais de belles couleurs et j’étais en pleine forme !  Cependant, cela n’a pas duré… J’ai fini par accoucher et tout ce qui vient avec à suivi : fatigue, manque d’appétit, manque de temps, et bien sûr, le poids à perdre… J’ai donc recommencé à manger à peu près, bien, quand je le pouvais.

Lorsque je me suis un petit peu plus habituée à la vie de maman, j’ai décidé de consulter une nutritionniste, car je m’ennuyais de cet état de bien-être qu’engendre une alimentation équilibrée. J’ai bien fait, car j’ai appris que, non seulement ce qu’on mangeait avait une influence sur sa santé, mais également sur son apparence. En fait, c’est simple, la nourriture contient des vitamines, et c’est grâce à ses vitamines que nos ongles et nos cheveux poussent plus vite et en santé. Certains aliments, comme les noix et les bleuets, permettent en plus de retarder la consultation avec un médecin possédant une formation injection botox, en agissant comme un anti-âge naturel. Il va sans dire, qu’un poids santé se reflète directement sur notre apparence.  Le cerveau serait lui aussi grandement contrôlé par ce qu’on mange. Cela doit être vrai, parce que personnellement, moi, quand j’ai faim, je ne suis plus capable de penser à autre chose que de manger !  Ainsi, bien que le mauvais sucre contenu dans les pâtisseries et les bonbons ne soient pas très recommandable, notre cerveau a tout de même besoin d’une quantité suffisante de sucre pour fonctionner, mais de bon sucre, comme celui que contiennent les pâtes et le riz.  Fiou !  Parce que moi, j’adore le spaghetti !

 

The author:

author

Bonjour, je me présente : je suis Joan, une jeune femme qui demeure à la maison avec ses (trois !) magnifiques bambins mais qui garde un extraordinaire contact avec le « monde extérieur » grâce à ma vie…de blogueuse. En effet, ma vie virtuelle débute le soir quand la marmaille est couchée. Je peux alors vous parler de tout et de rien, de ce qui me passionne et de ce qui (parfois !) me titille. Bienvenue chez moi, mon petit monde virtuel que je vous partage.