• Facebook
  • Twitter
  • Google +

La tarologue des stars

La tarologue des stars - Joan Stallings

On disait de moi que j’étais une personne asociale. Ce n’était pas totalement vrai. Ma timidité était telle, que j’avais beaucoup de mal à parler, à me confier. Lorsque l’on s’adressait à moi, je répondais toujours, mais je finissais par trouver une échappatoire. Je ne savais pas pourquoi. Non pas que je n’appréciais pas le contact, mais pour je ne sais quelle raison, la honte m’envahissait. Ma tendre maman semblait penser que je m’imposais de mauvaises idées, comme par exemple, celle de ne pas mériter l’attention des autres.

Lors de son anniversaire, elle avait invité de nombreuses personnes. Toutes aussi intéressantes, les unes que les autres. Il y avait Magalie, ma tante maigrichonne, Estelle, sa fille proctologue, mon oncle Richard et ses trois enfants, et quelques-uns de ses amis proches. Vous avez peut-être déjà connu ce sentiment de bouleversement intense ; lorsqu’une rencontre vous est prédestinée ? Je ne vous parle pas d’amour, je vous parle de quelqu’un qui soit là, compréhensif et qui puisse vous guider. Esméralda. Un prénom hispanique, je présume, un brin bohémien.

Son regard était particulièrement hypnotisant. Elle était venue à moi, comme aspirée par mon être (d’après ce qu’elle ait pu me dire) et m’avait pris les mains, sans même me demander mon consentement. C’est une voyante, médium, ou je ne sais quel autre qualificatif pour expliquer le don qui semble l’habiter. Elle avait secoué la tête de droite à gauche, comme si elle m’indiquait avant que je ne dise quoique ce soit, qu’il ne fallait pas que je me refuse à elle. Intriguant n’est-ce pas ?

Je me souviens de la chaleur de ses mains qui caressaient les miennes à la recherche d’indices. Elle me scrutait de bas en haut et ne disait rien. Il y avait aussi la lenteur de son corps venant s’approcher du mien pour y voir ses lèvres susurrer à mes oreilles : « Tout se passera bien, le monde va finir par t’ouvrir les bras ». Il m’était bien difficile de saisir l’importance de ses mots. Ce n’est que plus tard que j’en comprendrais tout le sens. Je n’ai plus entendu parler d’elle pendant quelque temps. J’avais beau demander de plus amples explications auprès de ma mère, mais elle me demandait de m’infliger la patience et de laisser ma curiosité s’en aller.

Alors que je traînassais dans la rue quelques mois après, une impression grand format Montreal indiquait le chemin pour y retrouver : Esméralda, la tarologue des stars. Je me souviens avoir eu un sourire. Vous savez, lorsque vos lèvres s’étendent et se plissent. Je n’avais qu’une seule idée en tête, c’était de la rejoindre pour la questionner. Dans mon empressement, j’avais percuté quelqu’un. Une vieille connaissance. Travaillant dans l’humanitaire. Médecins sans frontières, vous connaissez ? Alors oui, l’amour est venu à moi, d’un simple coup d’œil. Finalement, je ne l’avais pas rejointe, un monde nouveau m’attendait.

 

The author:

author

Bonjour, je me présente : je suis Joan, une jeune femme qui demeure à la maison avec ses (trois !) magnifiques bambins mais qui garde un extraordinaire contact avec le « monde extérieur » grâce à ma vie…de blogueuse. En effet, ma vie virtuelle débute le soir quand la marmaille est couchée. Je peux alors vous parler de tout et de rien, de ce qui me passionne et de ce qui (parfois !) me titille. Bienvenue chez moi, mon petit monde virtuel que je vous partage.