• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Faites-vous un beau visage grâce à l'épilation

Faites-vous un beau visage grâce à l'épilation - Joan Stallings

Quand il s'agit d'envisager avoir recours à l'épilation du visage, il faut se poser la question suivante : Combien êtes-vous prête à investir financièrement pour ce traitement ? Une stratégie peu coûteuse, comme l'électrolyse, peut s'avérer parfaite pour une femme affectée d'un duvet de poils dans la zone du menton. Elle peut vouloir dépenser de l'argent avec cette technique d'élimination de poils au visage qui donne des résultats quasi permanents. Il existe aussi des techniques abordables de suppression de poils du visage tel que l'épilation à la pince des sourcils et, pour les hommes, le rasage au rasoir électrique de la lèvre supérieure et de la barbe du visage. L'épilation de la lèvre supérieure ou du menton est également possible par le biais de cire tiède mais c'est parfois un processus douloureux particulièrement si la pilosite est foncée et fournie. L'épilation à la cire tiède comprend l'utilisation de bandes de tissu qui, enduit de cire, arrachent les poils, ce qui est plus laborieux et provoque parfois la création de poils incarnés.
Un autre traitement est l'épilation au sucre. C'est une technique qui utilise des substances 100% naturelles (eau, sucre, miel) pour éiminer les poils et convient mieux aux peaux sensibles. Lorsque vous cherchez une solution pour l'épilation du corps, il n'est pas rare de constater que les options les plus coûteuses et mais aussi les plus réussies pour l'élimination des poils sont souvent les plus douloureuses. Les choix populaires, tels que l'électrolyse et les traitements de lumière laser impliquent différents niveaux de douleur. Certaines personnes ont un seuil de douleur épidermique peu élevé et c'est pourquoi il est préférable de tenter l'expérience avant de fixer son choix définitif pour un traitement d'épilation.

 

The author:

author

Bonjour, je me présente : je suis Joan, une jeune femme qui demeure à la maison avec ses (trois !) magnifiques bambins mais qui garde un extraordinaire contact avec le « monde extérieur » grâce à ma vie…de blogueuse. En effet, ma vie virtuelle débute le soir quand la marmaille est couchée. Je peux alors vous parler de tout et de rien, de ce qui me passionne et de ce qui (parfois !) me titille. Bienvenue chez moi, mon petit monde virtuel que je vous partage.